Yannick CONNAN

Yannick Connan est né en 1971, il vit et travaille en Bretagne, au Pays de Brocéliande, région mystérieuse, tout comme l’est son travail de sculpteur, qui se confronte à des matériaux à structure élémentaire, minéraux, végétaux, qui préexistent à l’homme et à son histoire.

Ses pièces de granit ont un petit air de mégalithes minérales polies par le Temps, qu’un géant millénaire aurait dénichées dans les bois.

On entre dans son univers comme dans une forêt ou un conte enchanté. On se laisse happer par la mystérieuse fascination contenue dans ces formes insolites, dont il se fait à la fois le témoin et le porte-parole. Ces formes puissantes et fragiles interpellent l’esprit du regardeur, et ne ressemblent en rien aux sculptures classiques.

Certaines paraissent tout droit arriver de l’espace, du cosmos, telles de subtiles météorites, aux magnifiques transparences colorées dignes d’une autre dimension, tel ce bleu profond et lumineux qui défie l’entendement…

« Mon rêve, dit-il, est de faire un lien esthétique entre la vision intuitive, spirituelle et la construction empirique, scientifique. Depuis longtemps je cherche l’intériorité de la forme, en réalisant des trous, des cavités de mes sculptures, puis des volumes entièrement évidés. Mes pièces en granit transposées en verre mettent en évidence une quatrième dimension, un espace qui s’ouvre dans la forme. Cet espace insuffle une nouvelle vie à la sculpture. Celui-ci devient l’intérieur de l’être ou le vide du cosmos. »

1/1

Yannick Connan réalise aussi depuis peu aussi de grands dessins au fusain, presque abstraits, en écho à ses pièces  de verre, une sorte d’écrin visuel  qui fait penser à ’une dimension inconnue.

Rêveur ingénieux et contemplatif, il nous permet de « rêver la matière », par ces œuvres qui se posent en une sorte de frontière entre 2 mondes.

 

2014, participe au Coburg Prize for contemporary glass, en Allemagne.

2012 Arts Elysées galerie Michèle Guérin, Paris

2015 Mac Paris, Puls’art au Mans.

Nombreuses  acquisitions publiques.