Nathalie CULOT

Née en 1963, plasticienne, Nathalie Culot, diplômée des Beaux-Arts de Paris, a délaissé la peinture pour n’en garder que l’intérêt du pigment coloré, qu’elle décline avec brio et sensibilité sur la matière inédite du carton recyclé.

Ses œuvres ne se veulent pas juste des tableaux, mais plutôt des recherches à travers ce matériau qui incluent à la fois le volume et la notion de lumière colorée. Le carton dans ses mains devient œuvre d’art, elle le réinvente chaque fois, lui redonne vie, par des techniques de découpage, pliage, façonnage, assemblage, pigmentation, qui lui sont totalement propres.

Son travail, riche en effets plastiques, qui donne un sens à l’espace, sorte de fresques murales et originales en haut relief, fait également l’objet de commandes par des cabinets d’architectes, ou encore des lieux publics tels des médiathèques.

Nathalie Culot réinvestit les lieux et le mur prend vie selon les sources lumineuses qui l’éclairent. Le carton a la propriété d’insonoriser et de garder la chaleur du lieu.

Sa recherche de la lumière à travers la matière même de la peinture (et du volume) n’est pas sans rappeler celle d’un Rothko, ou d’un Soulages.

1/1

Entre tableau et sculpture, ses œuvres nous invitent à une méditation visuelle riche de sens.